La Grue du Japon – Grus japonensis

Textes : Valérie Bruneau-Querey – Photographies : Claude Balcaen

Retour

Les grues attirent beaucoup les photographes animaliers. En effet ces oiseaux de grande taille, impressionnent et sont d’une extrême élégance. En France, on pense de suite à la Grue cendrée, car notre pays est un grand territoire d’accueil pour ces oiseaux migrateurs en halte ou en  hivernage. Il faudra voyager bien plus à l’est pour rencontrer la Grue du Japon. Elle se reproduit au nord-est de la Chine , en proche Russie ( extrême sud-est) et est résidente au Japon ( Hokkaïdo ). Elle hiverne en Corée, au Jgiansu et au Centre-est de la Chine.

Outre leur répartition géographique différente, la Grue du Japon et la Grue cendrée  possèdent aussi de grandes différences à l’observation sur le terrain. Un plumage à dominance blanche  pour la Grue du Japon, plumage à dominance grise  pour la Grue cendrée. La Grue du Japon arbore fièrement, d’un peu plus grandes dimensions, avec une envergure pouvant atteindre 2m50 et est beaucoup plus rare au niveau mondial.

La Grue du Japon est omnivore et évolue sans problème en eaux profondes. Immergée à mi-corps, elle est capable d’avancer ainsi et de harponner les proies avec son grand bec. La nidification se produit aussi dans ce type de milieu, au printemps et en été.

Il y a une couvée par an, la femelle pond 2 oeufs ( incubation entre 29 et 34 jours ). Les poussins abandonnent rapidement le nid en quelques jours et peuvent voler après trois mois. La maturité sexuelle est atteinte à 2 ou 3 ans.

La Grue du Japon (Grus japonensis) à un plumage principal blanc, tandis que la Grue cendrée (Grus grus) a un plumage à dominance grise avec des pattes noires et haut du crâne rouge (peau nue), tout comme la Grue du Japon. La Grue du Japon possède de longs doigts permettant une bonne stabilité en eau profonde, sur sol meuble et boueux.

Il y a une couvée par an, la femelle pond 2 œufs (incubation entre 29 et 34 jours). Les poussins abandonnent rapidement le nid en quelques jours et peuvent voler après trois mois. La maturité sexuelle est atteinte à 2 ou 3 ans.

Ce magnifique oiseau envoûte à travers son large répertoire sonore.  Cette série de vocalises peut s’entendre lors de la parade nuptiale, elle est alors accompagnée de bonds, mouvements gracieux.  C’est aussi un moyen de communication entre les membres du groupe et s’observe dès le plus jeune âge.

Pour voir cette danse en direct et écouter les cris de cette espèce , cliquez sur le lien vers un document TV ARTE , on a conscience alors de la forte interaction entre l’Homme et cette espèce, qui  dans cette région,  est passé d’une trentaine d’individus en fin de siècle dernier, à plus d’un millier, de nos jours :

Document TV ARTE sur Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=NlWOiaqKtOE 

La Grue cendrée aime donc vivre en groupe, au Japon c’est un oiseau  très prisé par les artistes. Elle inspire aussi les photographes du monde entier.

On  rencontre souvent cet oiseau, sous bons nombres de représentations , peintures, dessins.

Là bas, c’est le symbole de la Vie Eternelle. On pourrait aussi parler d’une symbole de fidélité, en effet les couples s’unissent en général pour la vie.

Menu