Forums Carnets de photographes Sujets et photographies réalisés en Europe Voyage au Varanger (Robert Balestra) Répondre à : Voyage au Varanger (Robert Balestra)

#11171
Franck Lesueur
Admin ASCPF

41 – Donc je reviens vers vous avec ce nouveau biotope. C’est une sorte de lande constellée de lacs plus ou moins petits. Malgré la rudesse des lieux où le vent rêgne en maître on trouve encore des habitations où les gens vivent à l’année. Ils vivent de quoi ? On se le demande encore ….. Mais ils vivent bien à en voir les Audi 4×4, moto-neige et autres quads garés devant les habitations.

42 – Mais au bout d’une demi-heure de piste plus ou moins chaotique les maisons disparaissent petit à petit et nous rencontrons enfin notre premier lek de combattants variés.

43 – Mais la météo est très changeante et lorsque le soleil pointe son nez, le voile atmosphérique est incroyablement dense. Je n’ai jamais vu çà, c’est impossible d’avoir une mise au point parfaite à quelques mètres d’un sujet.

44 – Bref tant bien que mal nous attendons les nuages.

5 – Un ami rencontré quelques jours avant nous avait indiqué ce lek et nous avait précisé qu’il ne fallait pas dépasser les pierres qu’il avait posés au sol. C’était la limite pour ne pas perturber les oiseaux et donc pour qu’ils ne partent pas ou le cas contraire pour qu’ils reviennent. Avec nos 500mm nous étions encore plus loin, dans la voiture.
Certes, c’était un peu loin mais nous avons pu faire nos premiers clichés

46 – Même si je suis conscient que je ne vais pas pêter l’audimat avec les photos que je fais, je suis super heureux d’avoir vu ce spectacle que je souhaite à tous photographes quels qu’ils soient de voir çà un jour, magnifique !
Mais nous allons plus loin sur la piste pour voir un peu ……. et puis au bout d’un petit quart d’heure nous repérons un autre lek au bord d’un lac, mieux placé.
Nous allons pouvoir y accéder à couvert et les alentours nous montrent qu’il est possible de se cacher dans des replis de terrain. Les bottes, les gants, l’ensemble gore-tex et le bonnet sont mis. Les tentes affuts, bâches et filets sont embarqués, c’est parti !

47 – Effectivement c’est mieux !

48 – Avec tous ces costumes, le mot « varié » qui va avec combattant prend tout son sens !

 

49 – Une femelle arrive ….. les courbettes s’enchaînent mais nous n’avons pas droit aux combats. Le copain nous avait avertis, les combats sont presque finis, c’est mou en ce moment …..

50 – Tant pis on fera avec, déjà content d’en avoir pris plein les mirettes

Menu