Festimages 2013

Photographie ci-dessus : Sylvie Sévellec Téphany

Texte : Sylvie Sévellec Téphany et Yvon-Henri Houzier – Photographies : Yvon-Henri Houzier

Pour l’édition 2013 de Festimages, notre envoyé spécial était sur place. J’ai nommé Yvon qui vient de me faire parvenir ce petit compte-rendu d’un festival qui sans aucun doute a charmé les exposants et leur public.

Yvon, à toi la parole !

« Et bien voilà, ce dernier  salon Festimages  restera un grand cru, l’accueil, l’ambiance et chose importante un nombreux public, toujours très intéressé et avide de questions sur notre passion, nos techniques.

Le Samedi  matin, nous avions rendez vous à 9 heures pour l’installation.

Sylvie, Daniel et moi-même chacun sur nos expos respectives.

Pour certains – n’est-pas Sylvie ? – le début fût plutôt laborieux !

Yvon, gardien de l’exposition ASCPF, attend le public de pied ferme !

Et c’est avec  joie que nous recevions les visiteurs.

Le soir nous nous sommes tous retrouvés dans la salle du restaurant pour un repas convivial, les exposants et les bénévoles.

Dimanche matin, une projection de l’ASCPF avait lieu à 10 heures.

Pas trop de monde, certainement un horaire un peu tôt, mais des gens attentifs et posant des questions.

Et puis la journée s’est écoulée, avec toujours autant de monde, nous étions assez étonnés…

Comme les bonnes choses ont toujours une fin, vers 19 h, il fallait ranger nos photos, non sans nous être donné rendez vous pour l’année prochaine…. »

Comme nous l’a dit Yvon, trois autres membres de l’association exposaient aussi leur photos :

Sylvie qui exposait pour la première fois et qui nous livre ici son ressenti :

« Festimages est un festival bien particulier : 3000 personnes en 2 jours, c’est impressionnant !
L’organisation est parfaite, et l’investissement des bénévoles est impressionnant.
Pour ma part, pour ma première expo à titre personnel, j’avais choisi un sujet difficile : « les crapauds » , ou « la beauté cachée des laids »
J’ai eu beaucoup de personnes qui ont apprécié l’originalité de l’expo, et plus particulièrement les photos « décalées ».
Comme quoi, le monde change … et il faut savoir prendre des risques. »

Daniel Trinquecostes et Alain Pons étaient présents également avec chacun une exposition.

Petite discussion entre membres de l’ASCPF devant l’exposition de Daniel.

Merci Yvon pour ce retour en images qui nous plonge le temps d’un reportage, dans l’ambiance bien sympathique de ce festival auquel nous n’avons pas pu nous rendre.

, ,
Mas d’Azil 2013
Montier-en-Der 2011

Articles liés

Menu