Marie-Thérèse & Serge et l’ASCPF

Crédit photo : Serge et Marie-Thérèse Mathieu

ASCPF : Bonjour à vous deux,
Depuis la naissance de cette rubrique, nous n’avions encore pas interviewé de couple de photographes. Vous avez choisi de répondre ensemble à ma sollicitation, c’est donc avec plaisir que nous allons découvrir votre univers.
Dans quelle région vivez-vous et comment avez-vous connu l’ASCPF ?

Marie-Thérèse & Serge : Effectivement, nous fonctionnons en couple et nos photos sont signées de nos deux noms la plupart du temps. Nous habitons la région lyonnaise. On pourrait penser que ce n’est pas forcément le lieu idéal pour faire de la photo de nature au sens large mais en fait nous avons les étangs du Forez et de la Dombes à proximité et la montagne n’est jamais très loin. Nous avons été abonnés à Objectif nature il y a de nombreuses années. Nous connaissons donc l’ASCPF depuis longtemps et nous connaissons aussi quelques membres.

ASCPF : Depuis combien de temps en êtes-vous membres ?

Marie-Thérèse & Serge : Nous sommes membres depuis une bonne dizaine d’années.

ASCPF : Que représente l’association pour vous, qu’en attendez-vous et en quoi contribuez-vous à la faire vivre ?

Marie-Thérèse & Serge : Pour nous l’association est un vecteur d’échanges et de convivialité, même si la distance avec le noyau fort « parisien » ne le permet pas toujours ! nous essayons de participer par notre modeste contribution lors de l’exposition de Montier et en participant aux concours mis en place par l’association pour la représenter dignement lors des expositions.

ASCPF : Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui vous vous sentez bien dans l’association ? Qu’est-ce qui, à vos yeux, est essentiel à préserver ?

Marie-Thérèse & Serge : Le forum apporte beaucoup, ainsi que les rencontres et les sorties organisées (auxquelles pour l’instant nous n’avons pu participer qu’une seule fois). Ce sont des éléments  qui, à nos yeux, mériteraient d’être mis encore plus en avant, notamment en région.

ASCPF : Qu’aimeriez-vous dire qui vous semble essentiel pour la vie de l’ASCPF ?

Marie-Thérèse & Serge : Il est important à notre avis de continuer à promouvoir l’association dans l’étique de sensibilisation et de préservation, pour avoir de nouveaux membres bien sûr mais en étant aussi très vigilant car avec l’arrivée du numérique beaucoup de pseudo photographes/naturalistes se retrouvent sur le terrain réussissant parfois de très bonnes photos mais, malheureusement, au détriment de la nature.

ASCPF : Si vous voulez bien, je vous propose maintenant de nous présenter votre travail photographique. Depuis combien d’années faites-vous de la photo ? Comment vous est venue cette passion ?

Marie-Thérèse & Serge : Nous faisons de photos depuis de très très nombreuses années mais en parallèle nous avons appris à connaitre la nature via des associations de protection de la nature, et par des sorties terrain fréquentes. Nous avons pratiqué l’argentique bien sûr,  mais le numérique à bien facilité la réussite de clichés pas trop mauvais !

ASCPF : Où faites-vous vos photos ? Êtes-vous de grands voyageurs ?

Marie-Thérèse & Serge : Nous faisons l’essentiel de nos photos en France mais l’Europe est aussi un terrain que nous apprécions beaucoup pour sa diversité.

ASCPF : Avez-vous une démarche particulière et que cherchez-vous à montrer à travers vos photos ?

Marie-Thérèse & Serge : Évidemment nous sommes deux, nous avons donc deux visions différentes mais vous avons toujours l’envie de faire partager un instants particulier, une lumière, une ambiance… Nous avons une prédilection pour les oiseaux et ils ne sont pas les plus faciles à approcher et photographier, contrairement à des idées reçues.

ASCPF : Peux-vous nous présenter 6 photos représentatives de votre travail. Si vous le souhaitez, vous pouvez légender chacune d’elles pour les faire parler.

Grèbes à cou noir

Glaréole à collier

Faucon cobez

Pélicans blancs

Guifettes moustac

Pygargue à queue blanche

ASCPF : Pour terminer cette interview, je vous propose de poser vous-mêmes la dernière question, celle que vous auriez aimé que je vous pose, et d’y répondre.

Marie-Thérèse & Serge à eux-mêmes : Voici une question qui nous revient souvent. La nature va t-elle rester encore un peu sauvage ? et suffisamment longtemps ? pour que nos enfants et petits enfants puissent profiter d’un levé de soleil, de la rosée matinale, sans avoir à payer une taxe, subir un règlement, une interdiction…

ASCPF : Voilà une question sans réponse immédiate que nous partageons avec vous. Rappelons aussi que vous avez publié un livre  avec Julien Poncet, également membre de l’association.

Merci à vous deux d’avoir répondu à cette interview.

Serge et Marie-Thérèse Mathieu

,
Jean-François et l’ASCPF
Sonia et l’ASCPF

Articles liés

Aucun résultat.

Menu