Christian et l’ASCPF

Crédit photo : Christian Penot

ASCPF : Bonjour, Christian, peux-tu nous dire dans quelle région tu vis et comment tu as connu l’ASCPF ?

Christian : Je suis dans le sud de la région parisienne « Essonne » j’ai connu l’ASCPF à travers le petit magazine téléobjectif auquel j’étais abonné à la fin des années 70.

ASCPF : Depuis combien de temps en es-tu membre ?

Christian : Je fréquente l’association et les réunions techniques depuis 2009.
Je suis devenu membre en 2011.

ASCPF : Que représente l’association pour toi, qu’en attends-tu et en quoi contribues tu à la faire vivre ?

Christian : Pour moi l’association est un formidable outil de rencontre et de partage entre des personnes qui parlent le même langage naturaliste ou technique.
Je prends plaisir à participer à l’animation de quelques stages c’est a mon tour de partager.

ASCPF : Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui tu te sens bien dans l’association ? Qu’est-ce qui, à tes yeux, est essentiel à préserver ?

Christian : Pour le moment je me retrouve dans l’asso avec de bons moments de partages, même si l’éloignement des membres est important.
Le respect de la faune et l’étique de la prise de vue.

ASCPF : Qu’aimerais-tu dire qui te semble essentiel pour la vie de l’ASCPF ?

Christian : L’ASCPF doit continuer à sensibiliser le public à une étique de la pratique de la photo animalière, à travers tous les moyens de communication possible, Forum, expo photo, Stages.
Au vu du nombre grandissant de pratiquants rencontrés sur le terrain !

ASCPF : Si tu veux bien, je te propose maintenant de nous présenter ton travail photographique. Depuis combien d’années fais-tu de la photo ? Comment t’est venue cette passion ?

Christian : Cette passion est arrivée chez moi avec l’achat de mon premier réflex en 1977 je l’ai pratiqué avec beaucoup de déboires pendant plusieurs années et elle est tombée en sommeil pas mal de temps mais avec l’arrivée des boîtiers numériques le virus est réapparu.
Ce que j’aime le plus c’est de me fondre dans le décor de la nature pour partager des instants magiques, riches en émotions et en tirer des images de vie.

ASCPF : Où fais-tu tes photos ? Es-tu un grand voyageur ?

Christian : Je réalise la plupart de mes photos en France j’en parcours les départements au gré des saisons à la recherches des espèces locales.
Depuis peu je découvre les voyages photographiques mais je pense que c’est un autre virus dont il faut se méfier !!!!

ASCPF : As-tu une démarche particulière et que cherches-tu à montrer à travers tes photos ?

Christian : Ma démarche est le respect de la faune je cherche toujours à bien connaître mon sujet avant de le photographier, souvent je pratique l’affût ce qui dérange le moins.
La photo animalière est pour moi le moyen de montrer à certaines personnes les animaux qu’il ne soupçonne pas avoir à coté de chez eux et la beauté qu’il en ressort.

ASCPF : Peux-tu nous présenter 6 photos représentatives de ton travail. Si tu le souhaites, tu peux légender chacune d’elles pour les faire parler.

Caïman à lunettes

Colibri porte épée

Pie-grièche écorcheur

Cerf

Ecureuil

Mouette rieuse

ASCPF : Pour terminer cette interview, je te propose de poser toi-même la dernière question, celle que tu aurais aimé que je te pose, et d’y répondre.

Christian à lui même : « Que penses-tu de l’avenir de la photo animalière en France »

Je ne suis pas très optimiste car au fil des années je vois les réserves interdites au public fleurir un peu partout et les barrières se fermer.
Et l’apparition des affûts payants, la multiplication des photographes transforme notre passion en business.
Il est de plus en plus difficile du moins dans ma région d’être tranquille et serein pour la photo de nature.
Il y a les photographes sans étique, les bénévoles protecteurs de la nature qui ne font pas la différence entre un merle ou un étourneau.

ASCPF : Merci Christian de nous avoir permis de te découvrir un peu plus.

Christian Penot

Christophe et l’ASCPF
Antony et l’ASCPF

Articles liés

Aucun résultat.

Menu